La fin du téléphone fixe commence dès jeudi

 

Non, le téléphone fixe ne disparaîtra pas ce jeudi 15 novembre

 

Le 15 novembre, Orange cessera de commercialiser des offres de téléphonie fixe basées sur le réseau historique. Mais les lignes déjà existantes vont fonctionner encore pendant plusieurs années.
La nouvelle génère des inquiétudes depuis qu’Orange a publié un communiqué de presse sur le sujet: aucune ligne de téléphone fixe ne sera coupée ce jeudi 15 novembre. En réalité, l’opérateur historique entame à cette date une longue migration vers une technologie plus moderne, l’Internet Procotol (IP). Comme son nom l’indique, il s’agit du protocole utilisé pour accéder à Internet, déjà utilisé par les Français dont le téléphone fixe est branché à une box.





Un boîtier en plus
Si le 15 novembre est évoqué concernant la fin du téléphone fixe, c’est parce qu’il s’agit de la date choisie par Orange pour arrêter la commercialisation de ses offres fixe basées sur la technologie RTC (Réseau Téléphonique Commuté), massivement utilisée depuis une quarantaine d’année. A l’heure actuelle, près de 9,5 millions de Français en dépendent: dans les faits, il s’agit des clients ayant directement branché leur combiné à la traditionnelle “prise en T”.






Après le 15 novembre, il sera toujours possible de souscrire à une offre de téléphonie fixe chez Orange, sans qu’elle soit associée à une connexion Internet. Mais il faudra désormais utiliser un boîtier – fourni par Orange – qui fera l’intermédiaire entre la prise classique et le combiné téléphonique. L’appareil permettra de transformer le signal RTC en signal IP.

Cette transformation ne devrait avoir un impact que marginal sur les prix. “Les offres de téléphonie sur IP proposées par Orange à ses clients particuliers et entreprises ont les mêmes tarifs que les offres actuelles de téléphonie fixe” précise Orange dans un communiqué de presse. Actuellement, l’opérateur facture près de 18 euros par mois pour un abonnement sans forfait de communication, et 55 euros de frais de mise en service.

Abonnés actuels: rien ne change avant 2023




A la différence des futurs abonnés, les millions de Français qui ne disposent pas de box Internet ne seront pas concernés avant plusieurs années. Et dans l’immédiat, ils n’auront pas besoin du boîtier supplémentaire d’Orange: aucune ligne “classique” ne sera supprimée avant fin 2023. A cette échéance, quelques dizaines de communes passeront à 100% à la technologie IP. L’immense majorité des foyers concernés patienteront encore de longs mois avant de devoir débrancher leur combiné de leur vieille prise téléphonique.

Même après 2023, Orange continuera d’exploiter le réseau en cuivre traditionnel, indispensable pour toutes les connections ADSL ou dérivées de l’ADSL. Seuls les abonnés fibre n’auront plus aucun usage de la prise téléphonique de leur logement. Un mode de connexion encore très minoritaire, qui pourrait profiter à tous les Français aux alentours de 2030.

Source